Météore

Un jour d’été – à cheval sur la comète – météore cavalier – tête renversée – se fracasse sur la tour millénaire – la chaleur déforme – la lumière efface la défaite des temps passés – rejoue-moi cet air au piano – tu sais – la ritournelle cousue dans le revers de nos vestes – chante la pensée synthétique 100% polyester – pensée comète qui s’échoue dans le noir du soleil – majeur dressé – consume la défaite à la lumière de nos manquements – pensée plastique que la chaleur déforme – météore – déforme le ciel d’été à notre guise – tu sais – la ritournelle cousue de fil blanc – tête cachée dans nos vestes – à cheval sur la pensée – la lumière efface – le noir du soleil chante – nos ombres rejouent les temps passés – météore – dans les cendres de la défaite –  météore chante.

Oslo Deauville

corbeau2
Cette entrée a été publiée dans Texte. Bookmarquez ce permalien.

3 réflexions sur “Météore

Dire ce que vous avez au fond de la gorge

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s