ALL BITCHES DIE par LINGUA IGNOTA

.

Un choc réel à l’écoute de cet album. J’ai oscillé entre l’ effroi, un sentiment de puissance puis le recueillement quasi liturgique.  Ne vous laissez pas impressionner par la rage gutturale qu’elle balance dès les premières notes. Il faut être patient. Elle vous emmènera vers la lumière, celle que l’on voit à travers les vitraux des églises. La technique vocale est incroyable, au service d’une émotion pure et brut.  Kristin Hayter a une étoile dans la gorge.

 

https://kristinhayter.com/a-b-o-u-t/ : Kristin Hayter is an interdisciplinary artist, composer, and performer currently living in Rhode Island. She holds a BFA from The School of the Art Institute of Chicago and an MFA in Digital Language Arts from Brown University. She will be pursuing a doctoral degree in the Fall of 2017.

A classically-trained vocalist, Kristin works with a variety of media and technology to create dense works harnessing the tech-mediated or acoustically extended voice, and is inspired by vernacular extreme forms such as black metal, power electronics, and harsh noise as well as sacred and liturgical music.

Her solo project LINGUA IGNOTA explores violence and gender in extreme music through a morally ambiguous, emotionally/physically intense performance practice that has been described as “crushing.”

2 réflexions sur “ALL BITCHES DIE par LINGUA IGNOTA

Dire ce que vous avez au fond de la gorge

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s