Fabien Drouet

unnamed(1)

Je veux rester face à moi je veux quitter mon ombre. Je fais des gestes je suis vivant je gesticule, je prends tout des autres. Je donne aussi je crois que je donne aussi. J’espère ce que je peux, ce que je crois savoir. Je repars à zéro j’ai perdu mon passé, il m’obsède. Je n’ai pas d’armes je n’en désire aucune autre, j’ai les miennes. Elles m’obsèdent. Je n’ai pas d’obsessions je me possède je n’ai pas de volonté, j’ai l’habitude, je repars à zéro.
J’ai perdu l’habitude d’être moi cette nuit j’ai de la volonté j’ai des fragments de colère un peu partout éparpillés, et je sais pas quoi en faire. Je construis quelque chose, elle m’obsède et je me dirige. J’ai pas d’armée à ma botte j’ai pas de bottes j’ai les pieds trempés je manque d’esprit et les esprits me possèdent. J’ai peur de rien j’ai peur du vide. Je suis plein de vide et je déborde, je me démasque je manque de confiance, comme tout le monde, je cherche. Je crois pas avoir trouvé.

Site(s):

.
.

Texte(s) lu(s) dans l’émission:

.

Sortir d’ici

Texte/sons/voix: Fabien Drouet

.

Texte(s) à lire au plus vite:

.

Vive l’hôpital public

Éditions La Terrasse | 2017

image
étoile