Laurent Vo Anh

laurentvoanh

Laurent Vo Anh, née le 28 Septembre 1975 à Paris.

Homme d’affaire spécialisé dans la très haute finance, encore en fonction, ses clients le considèrent comme un des meilleurs gestionnaire de fortune de sa génération, offrant des gains sans communes mesures. Il s’intéressera aussi à l’art et poursuivra les cours privés de Simon Koskas D’harmony section cinéma. Il écrira alors « les ombres » avec le co scénariste et réalisateur Alexandre Nahon (rôle de manu dans Two Days in New York) pour Bob Meyer (réalisateur de druken Boat avec John Malkovitch) qui sera acheté et diffusé sur France 2. Il défend pour l’unesco Vietnam des projets de long métrage, vend des documentaires sur la Shoah au festival de Cannes et il développe un projet de film produit uniquement pour les sites de streaming afin d’entrer en contact avec le nouveau public. Aussi le verra t’on quelques mois sur la célèbre télévisions pirates parisiennes Onde Sans Frontière défendant l’indépendance de la presse, il travaillera alors avec des gens comme Thierry Meyssian du réseau Voltaire mais avec qui aujourd’hui il est en total désaccord et qu’il combat. C’est plus vers la musique qu’il s’orientera en participant a des projets expérimentaux et improvisés avec Kaosmos, ou encore son propres groupe de musique les fuckin Junky Rabbit (http://archive.org/details/TheWhiteWolfSongradioEdit ) ou il joue tout les instruments dont le Xaphoon, un petit saxo de poche Hawaïen . Aussi, il suivra de près l’ouverture par ses amis du club de Jazz les Falaises, ce qui le rapprochera d’un des plus grands saxophonistes de Free Jazz Arthur Doyle avec qui il enregistrera un album en duo (Piano et saxophone) et qu’il citera toute sa vie comme un des ses plus grands maîtres spirituels tant l’homme semble exceptionnellement gentil. Musicien de l’étrange il fera des chansons sur les artistes dit « undergrounds », comme Jean Louis Costes, Marc Edouard Nabe, ou depuis la dissidence il critiquera la dissidence, on le dit dans ses chansons très grossier et fou. Il s’intéressera aussi au Théâtre et ré-ouvrira le théâtre du grand Guignol rebaptisé alors théâtre 347 et offrira plus de 300 spectacles en un an et un espace permanent d’accueil pour les jeunes artistes et la création marginale. La légende raconte que pendant cette période il jouait du piano de Minuit a 7 heures du matin toutes les nuits, certains voisins de la rue Chaptal confirment. Il s’intéressera aussi au street art dés 1990 et à l’art moderne et créera une série d’œuvres tout au long de sa vie dont le manifeste simple est la GRATUITÉ, offrant toutes ses oeuvres a des artistes et amateurs d’art, quelques tableaux et plus de 2000 dessins constituent cette collection (1) dont on peut encore trouver quelques séries dans les Galeries de la rue de Seine. Il ouvrira également plusieurs galeries d’art indépendantes avec des collectifs allant parfois jusqu’à Squatter des immeubles entiers (Survolt) et sera présent dans ce mouvement des squarts artistiques avec Yabon, Gaspar Delanoé, dans des lieux comme le 59 rue de rivoli, In Fact, Sokapi, passe tourelle, la grange aux belles. Il participera a ce titre a l’exposition Art et Toit au palais de Tokyo ou il causera un scandale avec un des responsables de l’art (et des squarts en particulier) de la ville de Paris. Il quitteras d’ailleurs ce mouvement artistique à la clôture de cette exposition en écrivant plus de 10 000 fois à la craie dans l’usine Goupillat, « Laurent Est Mort ». Il semblerai que ses positions pro Israéliennes soient a l’origine de son départ et de sa scission avec la gauche artistique anarchiste et on le dit depuis converti au Judaïsme et Franc-maçon, sans que cela soit vérifiable on trouve des références précises à ces deux courants de pensé dans toutes ses oeuvres. En tant qu’écrivain, il sera grâce a ses connaissances informatique un despionniers de la poésie communautaire a travers le collectif des méandres poétiques et sous le pseudo HURLANTE NOVA qui est l’anagramme de Laurent Vo Anh. Il développera des programmes pour le web en langage php afin de mêler technologie et écriture littéraire, comme INSPIRE, un script d’écriture collective ( http://daodienledan.com/inspire/ ), ou encore Poulpe et cocaine qui est un facebook 10 ans avant facebook. Aussi piratera t’il le site de Karl Zero et le site Dailymotion en faisant monter une de ses vidéos a 7 000 000 de vues en 3 semaines, vidéo ou il testera en direct les effets du cannabis et ou il dérapera un peu trop fort en insultant plusieurs politiciens. Depuis 2013 il est le fondateur de ArtValor, une société spécialisée dans la spéculation artistique au service des nouveaux artistes émergents et des collectionneurs, afin de redonner une cohérence au marché de l’art, pouvant enfin mêler son travail de financier à sa passion pour l’art. Si au début les gens pensaient qu’il faisait cela pour spéculer sur la collection SQUART (20 000 à 50 000 oeuvres) il s’avère qu’il se rapproche plutôt d’artistes comme Ray Caesar, Aron Wiesenfeld, Audrey Kawasaki, Smug, inventant un système de vente selon lui nouveau dans le monde l’art et travaillant actuellement sur des volumes d’affaire de plus de 12 Millions d’euros par trimestre. Ayant stoppé toutes formes d’ARTivisme, il a néanmoins récemment défendu son Ami Randy Credico, candidat très border line à la mairie de New York; il composera pour lui plusieurs chansons et créera une bande dessinée pour sa campagne (2). Il lutera aussi contre la peine de mort et tentera de défendre le condamné à mort Troy Davis et écrira par la voix diplomatique à Obama ces mots : « Monsieur Barrack Obama, Messieurs les juges de la cours suprême des états Unis et de Géorgie, il est minuit pour vous, et vous n’avez pas connu le grand midi, ne laissons aucune étoile nous tromper, l’aurore est très loin, c’est la tempête prédite depuis longtemps, longue a arriver mais absolument certaine, un de ces quatre matins, vous ne vous réveillerez pas, et on vous retrouvera avec un couteau planté dans le cœur, ce couteau la : Nous ne vous aimons plus. » L’affaire Obama et Credico lui vaudront quelques problèmes auprès de son réseau de fournisseurs de Wall Street. L’activisme artistique jugé trop incompatible avec son travail dans la haute finance, il stoppera de suite afin de sécuriser les emplois de ses salariés.

Il est le compagnon de l’artiste belge Coline Honoré et le frère de la scénariste Sandra Vo Anh ( La belle est la bête de christophe Ganz avec Léa Seydoux et Vincent Cassel). Sans enfant actuellement, ses amis l’appellent le curée tant il les pousse a créer la vie dans de longs monologues passionnés. .

Textes lus dans l’émission:

.

Mémoires de guerre(extrait)


Laurent Voanh2

.étoile

Une réflexion sur “Laurent Vo Anh

  1. Pingback: Emission N°5.2 – 07/11/2013 | Une étoile dans la gorge

Dire ce que vous avez au fond de la gorge

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s