Émission 2.3 – 07/2017

Avec: Pascal Dandois un peu parano, Heptanes Fraxion qui n’en a rien à foutre, Khalid El Morabethi en mode fitness, DIV à l’arrêt station 2, et Ingrid S. Kim, Celle Qui Dit, Brigitte Giraud qui ont toutes les trois une étoile dans la gorge.

.

Noyades – Repliques (Go Fast – 2016)
->[Auteur] Pascal Dandois – Les petits bruits
Exploded View – Lost Illusions (Exploded View – 2016)
->[Auteur] Heptanes Fraxion – La nuit tombe toujours au bon endroit
Jessica93 – Asylum (Rise – 2014)
->[Auteur] Khalid El Morabethi – MUSCLE
The Comet Is Coming – Start Running (Death To The Planet – 2017)
->[Auteur] DIV – Station 2
Father John Misty – Pure Comedy (Pure Comedy – 2017)
->[Auteur] Ingrid S. Kim – Une étoile dans la gorge
Angel Olsen – Not Gonna Kill You (My Woman – 2016)
->[Auteur] Celle Qui Dit – Une étoile dans la gorge
Chelsea Wolfe – Survive (Abyss – 2015)
->[Auteur] Brigitte Giraud – Une étoile dans la gorge
FOUDRE! – Goliath (EARTH – 2017)
.

.

.
Ce Podcast a utilisé des sons du site Freesound :

cropped-corbeau23.jpg

JOURNAL DE BORD

+ Podcast N°2 prévu mi-juillet. Non, ce n’est pas une blague. Pour information, je ferai les liens à minima vers les auteurs lus (Facebook principalement ou blog/mail) car le maintien des fiches d’auteurs sur le site uneetoiledanslagorge.com est devenu trop consommateur de temps.

+ Il ne souhaitait pas que j’en parle mais il me semble impensable de ne pas le faire tant sa participation est loin d’être anecdotique. Heptanes Fraxion est depuis plusieurs semaines dans l’ombre d’ Une étoile dans la gorge pour vous proposer des œuvres écrites ou musicales qui sortent de l’ordinaire. Je le remercie chaleureusement ainsi que Pénélope Corps sans qui cette page facebook serait moribonde. Il est fort à parier que les auteurs présentés par ces deux lascars finissent un jour ou l’autre dans le podcast. Si je les avais sous la main tous les deux, je les serrais fort dans mes bras, étreintes chaleureuses qui seraient accompagnées ensuite d’une bonne bière pour trinquer ensemble.

+ Le corbeau s’envole quelque part où le bruit des vagues lui fera oublier les tumultes d’une vie quotidienne un peu trop stressante. Bonnes Vacances à tous et rendez-vous mi-juillet.

Oslo.

MÉDUSE

J’ai pris la photo
de ce moment où tu regardais le lointain
dans l’abysse de tes secrets
nous étions le décor
de la pierre
du sable
trop saoul pour te suivre
toi
tu flottais
indifférent au temps
sûr de ta puissance
toi
en contre-plongée
détaché et sans but
comme une méduse
soleil blafard
profondeurs sublimes
lumière délétère
que l’on veut boire
à s’en craquer les coutures
jusqu’à l’overdose
un truc païen
pour trouver la paix
à titre posthume
sans l’accoutrement
sans les manières
sans la prière
et toutes ces choses
qui nous détournent
de l’objectif
de toi
hors-champ
inatteignable
dans l’abysse de tes secrets
hors de moi
plombé par la douleur
incapable de te ramener vers nous
juste bon à prendre une photo
pour immortaliser notre ruine
jalousie
jalousie
jalousie
ressassée jusqu’à l’overdose
toi
hors de tout
d’une beauté insoutenable
tu regardais le lointain
tu étais tellement
libre